Aller au contenu

| | |

Vous êtes ici : Faculté de droit et science politiqueDSPFacultéDécouvrir la facultéPrésentation par le Doyen

Présentation par le Doyen

Composante de l’Université de Versailles Saint-Quentin, notre Faculté de droit et science politique entend s’impliquer comme force de proposition dans la construction de l’Université Paris-Saclay grâce à l’excellence et l’originalité de sa recherche et de ses formations.

La richesse de notre offre de formation

Riche d’une équipe d’enseignants-chercheurs comptant parmi les meilleurs spécialistes de leur discipline et forte de ses partenariats originaux avec l’IEP de Saint-Germain-Laye, avec les grandes écoles, avec les cours de justice des Yvelines et le barreau de Versailles, notre Faculté est reconnue pour l’excellence et l’ouverture de ses formations comme pour la qualité de sa vie de campus.

Les diplômes de droit et de science politique, une promesse d’avenir

Les études de droit et de science politique offrent à nos étudiants des perspectives motivantes d’avenir. Nos diplômes – unanimement reconnus sur le marché du travail – ouvrent vers une multitude de métiers à haut niveau de responsabilité, permettant à nos étudiants de poursuivre leur vocation, et ainsi de se réaliser par l’exercice de professions au cœur de nos institutions et de notre société.

Ils deviendront magistrats, avocats, notaires, greffiers, huissiers de justice, ou officiers de police judicaire. Ils embrasseront des carrières dans la fonction publique territoriale ou nationale ; ou auprès des institutions européennes ou internationales. Ils intègreront les services juridiques, la communication ou les ressources humaines des grandes entreprises. Ils rejoindront nos chaires d’enseignement et seront intégrés dans nos laboratoires s’ils font le choix de l’enseignement et de la recherche. Attachés parlementaires, ils s’impliqueront en politique avant d’exercer eux-mêmes des mandats électifs locaux ou nationaux.

Pour mieux accompagner nos étudiants dans leur projet – ou pour les aider à mûrir leur choix d’orientation dans le champ vaste des possibles – la taille humaine de notre Faculté offre l’opportunité d’un encadrement efficace auprès d’enseignants-chercheurs accessibles, et d’une équipe administrative disponible. C’est également la volonté d’impliquer les professionnels du droit tout au long des études ; de proposer des stages auprès des tribunaux de notre département ; d’organiser des modules professionnalisants et des journées des métiers du droit ; d’ouvrir des formations en apprentissage et des filières spécialisées dans la préparation aux concours ; de proposer des formations complémentaires d’excellence comme le Collège de droit ; et d’assurer le rayonnement de notre Institut d’études juridiques (IEJ).

Des études propices à l’exercice d’une citoyenneté éclairée

Le droit et la science politique demeurent des études académiques dans le sens premier et noble de ce terme. Leur champ disciplinaire irrigue l’ensemble « des humanités » et se nourrit réciproquement des autres sciences humaines et sociales. Fruit d’une collaboration fructueuse entre nos enseignants de droit privé, de droit public, d’histoire du droit, de science politique et de langues, nos formations pluridisciplinaires affirment leur ouverture sur la société française, son histoire et – plus largement – sur le monde d’aujourd’hui.

Sensibilisés aux grands enjeux contemporains, au fait du jeu institutionnel, et forts d’une culture politique solide, nos étudiants affirment sur les bancs de nos amphithéâtres leur indépendance d’esprit, leurs capacités de réflexion et le recul critique nécessaire à l’exercice d’une citoyenneté éclairée.

Une ouverture internationale assumée

Les évolutions contemporaines de nos sociétés révèlent combien il serait irréaliste de déconnecter le droit et la politique française du contexte international.

Dès le premier cycle, nos formations ont parfaitement intégré une dimension internationaliste. Deux Licences – notre parcours international et notre double-licence droit/LLCER – préparent nos étudiants aux études et aux carrières internationales avec des options de spécialité et des cours d’anglais avancé. Par-delà ces deux Licences sélectives, l’ensemble de nos étudiants a accès chaque semestre à des travaux dirigés de langue vivante ; des options de droit en anglais leur sont également proposées. Nos Licences sont conçues pour que les étudiants puissent intégrer – s’ils le souhaitent – une mention de Masters « droit international et européen » ouvrant sur une offre de formations particulièrement étoffée.

Ces cours de spécialité et de langue vivante ont également pour vocation d’encourager la mobilité internationale de nos étudiants ; une mobilité internationale facilitée par de nombreux partenariats conclus avec des universités en Europe et dans le monde.

La culture et la vie associative au cœur de notre formation

Notre Faculté s’est engagée dans une politique ambitieuse d’ouverture culturelle : nos partenariats avec les cinémas, les théâtres et les librairies ; nos rencontres avec les auteurs et les acteurs de la culture ; nos séminaires dans les musées ; les reconstitutions de débats parlementaires et de grands procès historiques – nos étudiants sont reçus à ces occasions à l’Assemblée nationale ou au Sénat – apportent une culture générale nécessaire à la réussite des concours d’excellence. C’est également la volonté de sensibiliser nos étudiants à l’exercice des libertés publiques et de leur permettre de mesurer les menaces directes ou insidieuses qui planent sur celles-ci.

Notre offre culturelle sans cesse renouvelée contribue enfin à la qualité de la vie étudiante en intégrant à nos études exigeantes des moments durant lesquels les étudiants peuvent se retrouver hors nos murs et saisir l’actualité et le droit à travers le prisme de l’œuvre d’art et la sensibilité des artistes.

Notre politique d’ouverture est prolongée et enrichie par un réseau dynamique d’associations qui contribue à la bonne intégration de nos étudiants. Ces associations étudiantes animent notre campus et ne manquent jamais d’initiatives : concours de plaidoiries et d’éloquence, procès-fictifs, visites d’institutions, sorties culturelles, ateliers-débats. Ce sont aussi des événements plus festifs comme des galas et des weekends d’intégration.

Le dynamisme de notre recherche

L’excellence et l’originalité de l’enseignement académique s’expliquent par son adossement à une recherche de spécialité. Notre Faculté porte quatre laboratoires de recherche particulièrement dynamiques.

Une recherche d’excellence en lien avec les grandes thématiques d’actualité

Notre spécialité en droit et en science politique se retrouve tant dans notre enseignement que dans notre recherche. Quatre laboratoires sont adossés à notre Faculté.

La recherche en droit est animée par deux laboratoires.
Depuis plus de vingt ans, le DANTE (Droit des Affaires et des Nouvelles Technologies) n’a cessé d’investir de nouveaux champs de recherche en lien direct avec l’évolution de nos sociétés : arbitrage, éthique, compliance, gouvernance des entreprises, droit du numérique et de la propriété intellectuelle, etc. Soucieux d’impliquer son vivier de jeunes chercheurs dans ses activités et de développer son ancrage territorial, le DANTE porte le Bulletin des arrêts de la Cour d’appel de Versailles dans lequel enseignants et doctorants travaillent à l’analyse de la jurisprudence.  Le laboratoire VIP (Versailles Institutions Publiques) aborde quant à lui des thématiques en lien avec le droit public : libertés fondamentales, contrats publics, finances publiques ; plus récemment il s’est imposé comme un acteur incontournable en droit de l’Éducation. Son activité de recherche est prolongée par des cliniques juridiques novatrices dans les domaines de la légistique et du droit des réfugiés de guerre ; le VIP a également contribué à la création des Surligneurs, média indépendant spécialisé dans l’analyse de la conformité au droit (ou legal checking) des propos tenus par les personnalités publiques.

Les champs de recherche en sociologie et science politique sont investis par deux autres laboratoires.
Unité mixte de recherche du CNRS, le CESDIP demeure le plus ancien laboratoire spécialisé dans l’étude de la déviance, de la sécurité, et de la justice pénale. Depuis plus de cinquante ans, le CESDIP, a pu mettre en perspective sur le temps long ses thématiques, ce qui fait de lui l’observateur privilégié des grandes mutations que connaissent les institutions pénales, les politiques publiques de sécurité, et l’opinion publique saisissant le phénomène de criminalité. Le laboratoire PRINTEMPS construit quant-à-lui des ponts entre trois grands axes de recherche dont les travaux se nourrissent réciproquement : sociologie du travail scientifique et de la quantification, sociologie du travail et politiques sociales. Soucieux de rendre sa recherche accessible, le PRINTEMPS participe activement à l’édition de plusieurs revues, et anime la collection Interdépendances du CNRS.

Des liens resserrés entre la recherche et l’enseignement

Dans le dessein d’apporter à nos étudiants les meilleures spécialistes de leurs disciplines, notre Faculté a construit une offre de formation en Master très largement irriguée par les grandes thématiques de notre recherche : arbitrage international, action publique, droit pénal et compliance, droit des affaires, droit de la concurrence, droit international, droit social, propriété intellectuelle et droit du numérique, etc.

Depuis la Licence, nos étudiants sont conviés à assister à nos conférences, colloques, et journées d’études. Ils sont impliqués dans l’organisation de certains événements scientifiques, et peuvent faire le choix de construire un projet personnel d’initiation à la recherche. Grâce à nos cliniques juridiques clinique de légistique et RefWar pour le droit des réfugiés – nos étudiants reçoivent une formation au droit par l’expérience et par la pratique tout en participant à des projets novateurs de recherche.

La formation des chercheurs de demain

La transmission des savoirs et des expériences passe également par la formation des jeunes chercheurs. Nos laboratoires constituent un vivier pour la recherche de demain : cette transmission est au cœur de leur politique.

Impliqués dans les réunions de nos laboratoires, conviés aux déjeuners thématiques du DANTE et à des conférences sur la méthodologie de la recherche, conseillés par nos comités de suivi de thèse, associés à nos colloques, et intégrés à nos équipes enseignantes, nos doctorants participent activement à la vie de notre Faculté.