Vous êtes ici : Faculté de droit et science politiqueDSPFacultéLes enseignantsLes enseignants en science politique

M. XAVIER CRETTIEZ

Professeur agrégé de science politique à Sciences Po Saint-Germain en Laye
Chercheur au CESDIP – UMR CNRS
Responsable M1 Science politique
Directeur adjoint Science Po Saint-Germain en Laye (depuis 2014)
Membre de l’observatoire des radicalités politiques (fondation Jean Jaures)

Coordonnées

Fax
01 39 25 53 89
Téléphone 2
01 39 25 53 86
Mail
xavier.crettiez@uvsq.fr
Site internet
http://xaviercrettiez.typepad.fr

Discipline(s) enseignée(s)

- 2015-2001 : - Professeur à l’UVSQ et à Sciences Po Saint Germain en Laye.

  • Responsable au premier semestre d’un cours d’ « introduction à la science politique » (licence 1), de « vie politique » (licence 2), de « politique comparée » et d’un cours de « grands enjeux internationaux » (licence 3 de sc po et/ou droit et LAP) et de « Grandes controverses de la troisième République » (licence 3 de sc po - LAP).
  • Chargé au deuxième semestre d’un cours de « politiques publiques en Europe » et de « mobilisations sociales et action collective » (Master 1 de sc po) ainsi que de l’animation d’un séminaire de recherche en master 2 sur la question de « la violence politique » et d’un séminaire en master 2 professionnel (CPMP) sur « la sociologie des groupes d’intérêt ».
  • Nombreuses interventions de culture générale à la prépa ENM et CRFPA (« théories politiques et grands enjeux de société », « qu’est-ce que le terrorisme ? », « géopolitique et conflits », « islamisme et monde arabe »…).

- Maître de conférence à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris (28 heures) en quatrième année. Cours de « sociologie politique » (2001-2007).

- Enseignant vacataire à l’IEP de Lille : séminaire sur « violence et politique » en M2 (2009-2010)

- Professeur à l’université Paris 11, chargé du cours d’introduction à la science politique (2008-2009)

- 1999-2001 : Maître de conférences. Université Paris II.
Chargé de trois cours magistraux (science politique, première année ; institutions politiques françaises, licence ; analyse des comportements politiques, maîtrise) et de deux séminaires de troisième cycle (sociologie des groupes d’intérêt, DESS ; la question du nationalisme, DEA de sociologie politique de Paris I)

- 1998 - 1999 : Maître de conférences stagiaire. Université Paris II.

- 1997-1998 : Attaché temporaire d’enseignement et de recherche (ATER).
Chargé de trois enseignements : Organisations Politiques Comparées (Deug), Méthodologie juridique (Deug 1ère année) et Sociologie Politique (Deug 1ère année).

- 1996-1997 : Attaché temporaire d’enseignement et de recherche (ATER).
Chargé de deux enseignements : Organisations Politiques Comparées (Deug) et Sociologie Politique (Deug 1ère année).

- 1995-1996 : Moniteur à l’Université Paris I.
Chargé d’un enseignement : Organisations Politiques Comparées (Deug).

- 1994-1995: Allocataire-moniteur à l’Université Paris I.
Chargé de deux enseignements : conférence de méthode en Institutions Politiques (Licence) ; Organisations Politiques Comparées (Deug 2e année). 

Thèmes de recherche

Travaux et publications

  • Ouvrages :
La question corse, Bruxelles, Complexe, 1999.
Le silence des armes ? L'Europe à l'épreuve des séparatismes violents (sous la direction de Xavier Crettiez et Jérome Ferret), Paris, La Documentation française, 1999.
La France rebelle. Tous les foyers, mouvements et acteurs de la contestation (sous la direction de Xavier Crettiez et Isabelle Sommier), Paris, Michalon, 2002.
Du papier à la Biométrie. Identifier les individus (sous la direction de Xavier Crettiez et Pierre Piazza), Paris, Presses de science po, 2006
Violence et nationalisme. Paris, Odile Jacob, 2006.
Les formes de la violence, Paris, La découverte (coll. Repères), 2008. 
Las formas de la violencia, Buenos Aires (Argentina), Waldhuter, 2009 (traduction).
Violences politiques en Europe (sous la direction de Xavier Crettiez et Laurent Mucchielli), Paris, La découverte, 2010.
Les dimensions émotionnelles du politique – Chemins de traverse avec Philippe Braud (sous la direction de Xavier Crettiez et Isabelle Sommier), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2012 
Murs rebelles (avec Pierre Piazza), Paris, éditions Karthala, 2014 (catalogue d’exposition enrichi)
Contrat en signature avec Armand Colin pour un ouvrage en collection U « science politique » sur Les violences politiques (parution prévue en 2018)

 

  • Manuels :
Dictionnaire de sciences politique et sociales (en collaboration), Paris, Sirey / Dalloz, 2004. 19 entrées (réédition en 2010).
Manuel de culture générale (dir.), Paris, Ellipses, 2010
Introduction à la science politique (en collaboration), Paris, Armand Colin, 2017 (à paraitre)

 

  • Articles :
« La mise en scène de la violence politique à travers les conférences de presse du FLNC » in Philippe Braud (Dir.), La violence politique dans les démocraties européennes occidentales, Paris, L’Harmattan, 1993. Article publié dans la revue Cultures et conflits, 1992.
« Comprendre la violence politique en Corse », Les Cahiers de la sécurité intérieure, n° 33, Troisième trimestre 1998.
« La violence symbolique subie comme légitimation de la violence politique exercée. Le cas de l’ETA basque », Labyrinthe. Revue pluridisciplinaire de sciences sociales, n°2, hiver 1999.
« Violence et théories du nationalisme » in X. Crettiez et J. Ferret (dir), Le silence des armes ?, Paris, La documentation française, 1999
« L’État sans la démocratie : le cas des GAL » (avec Barbara Loyer) in X. Crettiez et J. Ferret (dir), Le silence des armes ?, Paris, La documentation française, 1999
« Quelles violences ? statistiques des violences nationalistes » in X. Crettiez et J. Ferret (dir), Le silence des armes ?, Paris, La documentation française, 1999
« Les modèles conceptuels d’appréhension du terrorisme », Les Cahiers de la sécurité intérieure, n° 38, Premier trimestre 2000.
« L’ethno-nationalisme en Europe occidentale », Problèmes politiques et sociaux, n°843, 2000.
« De la violence de la reconnaissance à la politique de la reconnaissance », Pouvoirs locaux, n°45, 2000.
« Terrorisme. Violence et politique », Problèmes politiques et sociaux, n° 859, 2001
« L’affaire Bonnet » in D. Chagnollaud (dir.), La responsabilité politique, actes du colloque d’octobre 1999 (université Paris II), éditions du Panthéon, 2002.
« Le 11 septembre 2001 : continuité ou rupture des logiques terroristes ? », Annuaire français des relations internationales, vol.3, avril 2002.
« La tragédie de Cluses. Grève ouvrière et violences patronales : les logiques d’un conflit » in Michel Hastings (dir), Conflits, communautés, imaginaires, Paris, L’Harmattan, 2002.
 « Violence politique », « nationalisme et communautarisme », Encyclopédie de la Corse en 7 volumes, Bastia, éd. Dumani, 2004.
« Antimondialisation », « autoritarisme », communautarisme », écologie politique », « état nation », « extrémismes », « impérialisme », « intégrisme », « nation et nationalisme », « nouveaux mouvements sociaux », « pouvoir », « régimes politiques », « régionalisme », « responsabilité », « risque », « symbolique », « terrorisme », « totalitarisme », « violence politique » in Dictionnaire de sciences politique et sociales (en collaboration), Paris, Sirey / Dalloz, 2004.
« Les terrorismes corse et basque : essai de comparaison », Politeia, Université de Bordeaux, décembre 2005.
« Les cartes d’identité régionalistes » in X. Crettiez et P. Piazza (dir), Du papier à la biométrie. Identifier les individus, Paris, Presses de science po, 2006.
« Nation », « totalitarisme », « idéologies politiques 1 et 2 » in Manuel de culture générale (dir.), Paris, Ellipses, 2010
« Penser la violence » in X. Crettiez et L. Mucchielli (dir), La violence politique en Europe, Paris, La découverte, 2010.
« La violence politique en Corse : État des lieux » in X. Crettiez et L. Mucchielli (dir), La violence politique en Europe, Paris, La découverte, 2010.
« Violence et racisme » in PierreAndré Taguieff (dir), Dictionnaire historique et critique du racisme, Paris, Presses Universitaires de France, 2010.
« Violences nationalistes » et « conflits guerriers » in Michela Marzano (dir.), Dictionnaire de la violence, Paris, PUF, 2011 (à paraitre)
« High risk activism : comprendre le processus de radicalisation violente – première partie » in Pôle sud, n° 34, juin 2011
« High risk activism : comprendre le processus de radicalisation violente – deuxième partie » in Pôle sud, n° 35, décembre 2011
« Des murs qui parlent : l’iconographie contestataire en Corse » (avec Pierre Piazza) in Les dimensions émotionnelles du politique – Chemins de traverse avec Philippe Braud (sous la direction de Xavier Crettiez et Isabelle Sommier), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2012
« D’un passé au possible. Le système politique corse. Rencontre avec Gérard Lenclud » (avec André Fazi), Vacarme, n°64, 2013.
« Sociologie d’une conversation silencieuse. Production et réception de l’iconographie nationaliste en Corse » (avec Pierre Piazza), Cultures et conflits – numéro spécial iconographie politique contestataire, juin 2013
« L’iconographie abertzale au Pays Basque », Culture et conflits numéro spécial iconographie politique contestataire, juin 2013
« La transnationalisation de la symbolique guerrière », Criminologie (Montréal), vol. 47, n°2, 2014.
« Comprendre les violences collectives » in Cahiers de la sécurité intérieure, n°30, avril 2015.
« Penser la radicalisation. Une sociologie processuelle des variables de l’engagement violent », Revue Française de Science Politique, vol. 66, n° 5, octobre 2016
« Radicalisation : processus ou basculement » (avec Bilel Ainine, Thomas Lindemann, Fréderic Gros, Radicalités, n°1, 2016 (ORAP – fondation Jean Jaurès)
« Radicalisation : Paroles de jihadistes », Radicalités, n° 9, ORAP – Fondation Jean Jaurès (à paraitre en mai 2017)
  • Rapports de recherches :
Rapport d’étude pour le compte de l’Institut des Hautes Études de la Sécurité Intérieure (IHESI) sur La manifestation. État de la recherche en France, Paris, « études et recherches » IHESI, 1993, 54 p.
Rapport d’étude pour le compte de l’IHESI sur Terrorisme indépendantiste et antiterrorisme en France, Paris, « études et recherches » IHESI, 19931994, 69 p.
Compte-rendu de deux journées de réflexion organisées par l’IHESI : Supporterisme et violence dans le football en France et Grande-Bretagne, Paris, « études et recherches », 21 octobre 1993, 26 p. et La sécurité dans une Europe ouverte. Colloque de Bordeaux, Paris, « études et recherches », 12 et 13 octobre 1994, 22 p.
Réalisation des Contrats locaux de sécurité des villes d’Issy les Moulineaux et de Dunkerque, (Direction de l’équipe technique, réalisation des entretiens, analyse statistique, rédaction du rapport IHESI février à juin 1998). 
À paraitre : Rapport commandité par le GIP Justice et la DAP sur la « Radicalisation violente » à partir d’une vingtaine d’entretiens en prison avec des acteurs des causes jihadistes et nationalistes, Mars 2017.
  • Lectures critiques d’ouvrages : 

* O. Fillieule et C. Péchu, Lutter ensemble, Paris, L’Harmattan, 1993 in Les Cahiers de la Sécurité Intérieure, n° 14
* P. Bruneteaux, Maintenir l’ordre, Paris, FNSP, 1995 in Les Cahiers de la Sécurité Intérieure, n° 25
* Michaël Prazan, Les fanatiques, Paris, Seuil, 2002 in Les Cahiers de la Sécurité Intérieure, n° 50
* Antonio Elorza, ETA, Une histoire, Paris, Denoël, 2002 in Genèses, n° 56, 2004.
* Philippe Burin, apocalypse et ressentiment, Paris, seuil, 2004 et Emilio Gentile, Qu’estce que le fascisme ?, Paris, Gallimard, 2004 in Raisons politiques, n° 16 , novembre 2004
* Ph. Braud, Petit traité des passions politiques, Paris, Armand Colin, 2007 (in nofiction.com)
* Jacques Massey, ETA. Histoire secrète d’une guerre de cent ans, Paris, Flammarion, 2010 et Emmanuel Pierre Guittet, Antiterrorisme clandestin et antiterrorisme officiel, Paris, Athéna, 2010 in Cultures et conflit, 2010
* Sebastien Laurent, Politiques de l’ombre. État, renseignement et surveillance en France, Paris, Fayard in Revue Française de Science Politique, 2011
* Elise Féron, Abandonner la violence en Irlande du Nord, Paris, Payot, 2011 in Revue Française de science politique, 2011.
* Samuel Vuelta Simon et Patrice Ollivier Maurel, La justice française contre l’ETA, Paris, PUF, 2012 in Politique étrangère, 2013

  • Colloques, journées d’études nationales :
AFSP, La Sorbonne, 1992, « Les conférences de presse du FLNC : la mise en scène de la violence politique », table ronde sur la violence politique en démocratie.
IHESI, Bordeaux, 1994, « La sécurité locale : bilan », colloque sur l’Europe dans une sécurité ouverte.
IHESI, Paris, 1998, « Le rendu statistique des violences politiques nationalistes en Europe », colloque sur les séparatismes violents en Europe.
Université Paris II, 1999, « L’affaire Bonnet : réflexion sur la responsabilité politique et pénale », Colloque sur la responsabilité politique
IHESI, 2003, « Les logiques du terrorisme : le cas corse », colloque ANR sur le terrorisme
UVSQ, 2004, « Les cartes d’identité régionalistes contre l’État », colloque sur l’identification des individus
IEP Bordeaux, SPIRIT, 2005, « comprendre les violences politiques », colloque sur l’engagement militant
UVSQ, 2006, « La violence politique des femmes », colloque sur les femmes en politique (« il y a un an la première européenne votait »)
UVSQ, 2008 « la régulation politique », colloque des doctorants sur la régulation politique
Nice/ CESDIPCNRS, 2008 « État de la recherche sur les violences politiques en Corse », colloque sur la violence politique en Europe
Lyon, St Cyr au Mont d’or, 2008, « Penser le terrorisme », séminaire école des commissaires
OFPRA, Paris, 2009 « l’engagement dans les luttes armées », journée d’étude
AFSP, Grenoble, 2009, « High Risk Activism : les logiques de l’engagement dans la violence », table ronde sur le terrorisme.
Univ. de Chambéry, 2010, « enquêter en milieu difficile : le cas des terrains nationalistes violents », colloque sur la juridisation de la recherche en sciences sociales.
UVSQ, 2010, « retour sur expérience : la commission des Yvelines des étrangers et l’accueil en préfecture », journée d’étude sur le droit des étrangers, 2010
Paris, 2010, « Les femmes engagées dans la violence politique », colloque international sur « penser la violence des femmes ».
IEP Paris, 2011, conférence au CERSIT (Thomas Lindemann), « la symbolique dans le processus de radicalisation violente ».
Commissaire d’une exposition photos intitulée Murs rebelles. Iconographie contestataire en Corse, Pays Basque et Irlande du Nord. Exposition itinérante : Saint Quentin en Yvelines en décembre 2012 ; Cergy Pontoise en mars 2013.
Intervention à l’Université de Perpignan le 15 octobre 2013, « L’iconographie nationaliste contestataire : Méthodologie et résultats d’enquête »
ENSAD, 5 novembre 2013, « Qu’est ce qu’une crise en science politique ? »
ENSAD, 15 décembre 2103, « L’iconographie comme outil en science politique »
Univ. de Nice, 22 et 23 mai 2014, « L’image en politique : le cas des iconographies contestataires » (colloque Ermes)
Sciences Po Rennes, 1820 novembre 2015, « Le nationalisme en Corse dans les années 8288 » (colloque sur le régionalisme dans les années Mitterrand)
Faculté de sociologie de Bordeaux, Colloque CNRS Attentats-Recherche, 14 décembre 2016, « L’origine de la violence. Paroles de jihadistes »
  • Interventions à l’étranger :
« République et démocratie sous la IIIe République », Catania (Sicile – Italie), mai 2002.
« Extreme right movements France », Catania (Sicile – Italie), mai 2002.
« Ethnonationalim in Europe », conférence au MIT, Cambridge (Boston – USA), February 2003.
« Corsican and Basque Terrorism : Armed Struggle in Europe ? », MIT (Boston – USA), february 2003
« Social protest in France », conférence au Smith College, Northampton (USA), February 2003.
« Comprendre la violence politique – Understanding political violence », colloque crimprev, Open University (Milton Keynes), UK, juin 2009.
« Penser le terrorisme en Europe », Université de Marmara, Istanbul, 19 décembre 2011.
« la question du passage à l’acte dans les violences extrêmes », Université de Banska (dpt de civilisations), avril 2012
« violences politiques et violences criminelles : le cas corse », Université de Laval – Québec, mai 2012
« Muros rebeldes », Malaga (Espagne), mai 2013
Mise en place d’un partenariat d’enseignement avec la Slovaquie : délocalisation du master recherche en slovaquie en octobre 2009. 18 heures de séminaire annuelles sur « violence et politique »


> Encadrement de recherches et vulgarisation de la recherche

Activités / CV

- 2001 : Agrégation de science politique (deuxième au concours)
- 1997 : Doctorat de troisième cycle en Science Politique, obtenu le 18 décembre 1997 à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne : La violence ethno-nationaliste contre l’Etat. Les exemples basque et corse. Dirigé par M. le professeur Philippe Braud. Mention « Très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité » (proposé pour le prix de thèse des universités ainsi que pour une aide à la publication)

(1993 : Service militaire – scientifique au ministère de l’Intérieur - IHESI / INHES. Assistant à la rédaction des Cahiers de la sécurité intérieure ; ingénierie de la sécurité – CLS – ; rédaction de notes et études)

- 1992 : Diplôme d’Etudes Appliquées (DEA) de Sociologie Politique - Université Paris I. Obtention d’une allocation de recherche.
- 1991 : Maîtrise de Science Politique - Université Paris I

Informations complémentaires

2014 – 2019 : Directeur adjoint de science Po Saint Germain en Laye (un mandat de 5 ans)
2010 – 2014 : responsable du projet IEP de Saint Germain (IEP PRES UP GO) avec Céline Braconnier (Pr UCP)
2011-2009 : Membre élu du CNU 04
2004-2009 : Vice-doyen de la faculté de droit et de science politique de l’UVSQ. Chargé notamment de :
  • la recherche
  • le bon fonctionnement interne (déroulement des examens et corrections, amélioration de l’organisation interne…)
  • le lien entre la faculté et l’actualité des conseils centraux
  • la vie étudiante à la faculté
2005-… : directeur du master « conflit » (master doublement habilité professionnel et recherche)
2005-2008 : Membre élu du Conseil d’Administration de l’UVSQ (CA)
2003-2005 : Membre élu du Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire (CEVU)
2005-2008 : Vice-Président de la commission de spécialistes de science politique et histoire du droit (03/04)
2004-2008 : Président du jury de délibération L1-P1 droit / science po (plus grosse promotion de la faculté : 400 étudiants)
2005 : fondateur et co-directeur pendant deux ans, avec le professeur Pimentel, du Master droit public – science politique « Carrières publiques et métiers du politique (CPMP) »
2007-… : Coresponsable de la LAP (Licence d’Administration Publique), sous la direction de Vincent Tchen