Accès direct au contenu

Dans :

Faculté de droit et science politique - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Imprimer la page
impression pdf

Faculté DSP > actualités

Compliance Officer : un métier d’avenir

Portrait Marie-Emma Boursier
La faculté de droit et science politique lance un diplôme universitaire pour former des spécialistes de la lutte anti-blanchiment. Un métier en pleine expansion à l’heure où la France renforce son dispositif législatif pour lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme dans la perspective de la transposition de la quatrième directive de l’Union européenne.

Informations pratiques :

Date
 Publié vendredi 25 novembre 2016


Trois questions à Marie-Emma Boursier, vice-doyen de la faculté de droit


Pourquoi le métier de compliance officer est-il aujourd’hui plébiscité ?

Le métier de compliance officer évolue : en matière de blanchiment évidemment, mais également avec le projet de loi Sapin II, relatif à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique, les entreprises vont devoir se doter de programmes de prévention des risques et de conformité. Les enjeux juridiques sont nombreux et nous devons donc former rapidement des profils très opérationnels.

En quoi consiste ce métier ?

Le compliance officer est un expert capable d’identifier, d’évaluer et de contrôler les risques que ce soit de corruption, de conflits d’intérêt, de fraudes... Il doit être doté d’une excellente culture juridique et d’une sensibilité au monde financier. Il s’assure de la bonne conformité aux différentes législations et/ou réglementations bancaires, aux nouvelles directives européennes. Les juristes ont à ce titre une place à prendre. Aujourd’hui l’entrée dans le métier de compliance officer peut se réaliser pour les diplômés en droit des affaires ou en droit pénal avec une formation et/ou des connaissances complémentaires en finance, ou par la voie d’une expérience probante en audit et contrôle interne, en risk management.

Quelles sont les perspectives professionnelles pour les futurs diplômés du DU ?

À l’heure actuelle, il existe très peu de formations spécialisées alors que le métier est en plein développement et que l’accroissement des législations anti-blanchiment crée un besoin croissant en termes de recrutement. Le diplôme a vocation à valoriser le parcours professionnel des stagiaires pour intégrer un service conformité ou pour assurer une montée en compétence professionnelle au sein de leur entreprise.

Le diplôme d’université a vocation à être inscrit au RNCP dans le cadre de la montée en compétence et de la formation tout au long de la vie.


Informations complémentaires :

Dernière mise à jour de cette page : 25 novembre 2016


@UVSQFacDSP

Réseau alumni

Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

http://www.uvsq.fr